Bien choisir un escalier

Le choix d’un escalier, que ce soit pour une résidence privée ou un lieu recevant du public, a un impact fort à la fois sur la décoration et la sécurité de votre projet. Ce guide vous explique les différents types d’escaliers et vous donne des conseils pour vous aider dans vos recherches.

Voir nos escaliers

  • Bien choisir un escalier

    Escalier traditionnel JELD-WEN

    Escalier traditionnel JELD-WEN

    Pour bien choisir un escalier, il faut prendre en compte plusieurs éléments et en particulier le type d’escalier, les matériaux et les options disponibles. Pour prendre la bonne décision d’achat, il est également essentiel de comprendre comment concevoir un escalier et de connaître les normes de construction.

    À quels éléments faut-il réfléchir avant d’acheter un escalier ?

    • La conception
    • Les normes de construction
    • Les types et formes d’escaliers
    • Les matériaux
    • Les contremarches
    • Les options disponibles
  • Que faut-il savoir lorsqu'on conçoit un escalier ?

    Lorsque vous concevez un escalier, il y a plusieurs éléments à prendre en compte. Commencez par évaluer l’espace disponible en prenant en compte la forme et le nombre de trémies ainsi que l’échappée, aussi appelée le passage de tête.

    Voici d’autres éléments à prendre en compte lors de la conception de votre escalier :

    • Quelle forme et quel type d’escalier ?
    • Quelle utilisation ? Chez un particulier ou dans un lieu recevant du public ? En intérieur ou en extérieur ?
    • Quels utilisateurs ?
    • Quel budget ?
  • Que faut-il savoir sur les normes de construction relatives aux escaliers ?

    Les normes de construction des escaliers diffèrent selon les pays et les régions. Il peut également y avoir des différences selon l’utilisation de l’escalier : les normes sont différentes si l’escalier est destiné à un usage privé ou s’il est installé dans un lieu recevant du public. En France, ce sont les normes NF P01-012 et NF P01-013 qui règlementent la construction des escaliers. Si vous faites faire votre escalier sur mesure, veillez à ce que votre artisan soit assuré et qu’il respecte les normes de construction en vigueur.

    Voici les éléments à intégrer lors de la conception d’un escalier :

    • L’inclinaison maximale qui correspond à l’angle de l’escalier
    • L’échappée qui correspond à la hauteur libre minimale
    • Le giron qui correspond à la profondeur des marches
    • La hauteur des marches (entre 17 cm et 21 cm en France)
    • La hauteur minimum du garde-corps
    • La distance entre les barreaux du garde-corps
    • Le nombre de marches maximal entre deux paliers
    • La largeur de passage maximale et minimale des escaliers
    • La réglementation en vigueur en matière de sécurité incendie
  • Quels sont les types d'escaliers disponibles ?

    Les principaux types d’escaliers sont les escaliers en colimaçon, droits, quart tournants et demi tournants. Choisissez la forme de votre escalier en fonction de l’espace disponible pour la volée de marches et l’échappée. Il est indispensable de respecter les normes en vigueur et de ne pas négliger la facilité d’utilisation de l’escalier. Le design aura également une importance particulière. Si de nombreux escaliers sont fabriqués sur mesure et installés par des professionnels, il existe un certain nombre de modèles standard et en kit qui peuvent être installés assez facilement.

    • Les escaliers droits sont simples à installer et à utiliser. L’espace situé sous un escalier droit peut être aménagé avec des placards, des étagères ou un espace bureau.
    • Les escaliers quart tournants et les escaliers demi tournants disposent souvent d’un palier intermédiaire. Cela peut permettre aux usagers moins mobiles de se reposer et peut même être nécessaire si la norme qui s’applique à votre projet impose un palier après un certain nombre de marches.
    • Les escaliers en colimaçon peuvent être des escaliers hélicoïdaux, des escaliers circulaires ou des escaliers en colimaçon carrés. Leurs marches se situent autour d’un axe central, elles sont supportées par une colonne, par un mur ou par un limon. Les escaliers hélicoïdaux peuvent être disposés au centre d’une pièce, ils permettent notamment d’accéder aux mezzanines et aux greniers. Quant aux escaliers en colimaçon carrés, ils sont plus facilement adossés à un mur ou placés dans l’angle d’une pièce. Les escaliers en colimaçon sont souvent choisis pour leur design ou pour gagner de la place mais ils sont moins pratiques à utiliser que les escaliers droits car ils sont plus étroits. Les escaliers circulaires de grande taille peuvent constituer un élément de design intéressant pour les bâtiments dotés de grands halls d’entrée, tels que les boutiques, les hôtels ou les lieux culturels.
  • Comment choisir un escalier d'extérieur ?

    Escalier d'extérieur INOX DESIGN

    Escalier d’extérieur INOX DESIGN

    Les escaliers d’extérieur sont nécessaires dans plusieurs cas de figure. Ils peuvent être utilisés de façon régulière pour accéder à une entrée principale, une terrasse ou un balcon. Ils peuvent également servir de manière occasionnelle, par exemple pour une sortie de secours ou pour accéder à un toit ou à une façade pour des raisons de maintenance.

    Lorsque vous choisissez un escalier d’extérieur, veillez à prendre en compte sa facilité d’entretien, à choisir des matériaux antidérapants qui résistent aux intempéries et à penser au confort et à la facilité d’utilisation. Les escaliers qui permettent d’accéder à l’entrée d’un immeuble ou d’un appartement ont un fort impact sur l’esthétique du lieu et le confort quotidien des utilisateurs.

    • Réfléchissez à la manière dont l’escalier s’intégrera dans l’aménagement global du lieu. N’oubliez pas de vous demander si le matériau des marches devra être assorti au dallage, au revêtement en bois ou au carrelage existant.
    • Veillez à ce que les matériaux soient adaptés à l’extérieur, antidérapants et dotés d’un revêtement de protection si nécessaire.
    • Vérifiez la réglementation locale sur les conditions d’accès. Les bâtiments publics et les logements collectifs peuvent également nécessiter une rampe ou un ascenseur.

    Les escaliers de secours extérieurs constituent une évacuation additionnelle des bâtiments comprenant plusieurs niveaux. Les obligations en terme de dimensionnement dépendent de la réglementation locale, du type de bâtiment, du nombre de niveaux, du nombre d’occupants et des autres issues des secours disponibles.

  • Comment choisir le matériau et le style d'un escalier ?

    Escalier en verre SILLER STAIRS

    Escalier en verre SILLER STAIRS

    Les matériaux de la structure, des marches et de la rambarde peuvent avoir un impact important sur l’esthétique ainsi que la sécurité, l’entretien, le confort d’utilisation et la luminosité de la pièce. De nombreux escaliers contemporains, escaliers traditionnels et escaliers au design original associent plusieurs matériaux.

    Les escaliers avec une structure en bois sont intemporels, il en existe de tous styles. Le bois, indémodable, a un côté chaleureux, c’est un matériau facile à travailler et plus léger que le béton, la pierre et le verre. Il existe de nombreux escaliers entièrement en bois mais vous pouvez aussi trouver des escaliers avec une structure en bois et des marches fabriquées dans d’autres matériaux (en métal ou en verre).

    Les escaliers avec une structure en métal peuvent se décliner dans une grande variété de styles : des escaliers avec des rambardes en fer forgé traditionnelles, des escaliers flottants minimalistes aux lignes élancées, des escaliers au style industriel avec des marches en tôle perforée, etc.

    Les escaliers avec une structure en verre permettent d’accentuer la luminosité de votre pièce et sont particulièrement décoratifs. Certains modèles utilisent le verre trempé ou feuilleté à la fois pour la structure, les marches et le garde-corps. Ils s’intègrent parfaitement dans des projets au style minimaliste mais sont relativement chers. Vous pourrez trouver des modèles plus économiques alliant des marches en verre à une structure métallique.

    Les escaliers avec une structure en béton sont à la fois robustes et lourds. Les escaliers préfabriqués en béton sont souvent utilisés pour les issues de secours des bâtiments publics, en raison de leur résistance au feu et de leur solidité. Ils peuvent également constituer un élément de décoration intéressant : un escalier en colimaçon préfabriqué en béton ciré peut donner un look minimaliste industriel à la pièce dans laquelle il sera installé. Une structure en béton peut être associée à d’autres matériaux tels que le verre et le métal pour un rendu visuel plus léger. Il est aussi possible de mélanger une structure en béton avec des marches en pierre pour une touche plus classique, haut de gamme.

  • Des escaliers avec ou sans contremarches ?

    Les escaliers avec contremarches sont l’option la plus courante pour les escaliers traditionnels en bois ou en béton préfabriqué. Ils sont plus sûrs et plus faciles à utiliser, en particulier par les enfants.

    Les escaliers sans contremarches donnent l’impression de flotter, ils sont plus aériens. On trouve principalement des modèles avec colonne centrale ou limon.

  • Quel est l'impact du type de limon sur la conception d'un escalier ?

    Escalier en porte-à-faux MARRETTI

    Escalier en porte-à-faux MARRETTI

    Le limon est le support sur lequel sont fixées les marches. La forme du limon peut avoir un impact important sur le style et l’élégance de votre escalier, ainsi que sur son coût et sa facilité d’installation.

    • Escalier à limon latéral : le limon est visible d’un, ou des deux côtés des marches et des contremarches.
    • Escalier à limon central : les marches sont fixées à un support central qui sert de colonne vertébrale à l’escalier. C’est la configuration la plus courante pour les escaliers sans contremarches, elle donne un aspect plus aérien à l’escalier que les modèles à limon fermé.
    • Escalier suspendu : les marches ont l’air de flotter dans l’air ou d’être suspendues sans être vraiment soutenues. Pour obtenir cet effet, le limon est parfois dissimulé dans le mur et les marches y sont discrètement fixées.  Les marches flottantes peuvent également être en porte-à-faux par rapport à une colonne de support centrale ou soutenues par une rambarde en verre structurel.
  • Quelles sont les autres options disponibles lorsqu'on choisit un escalier ?

    Escalier lumineux OFFICINE SANDRINI

    Escalier lumineux OFFICINE SANDRINI

    Lorsque vous choisissez un escalier, vous pouvez trouver un certain nombre d’options qui permettent de gagner de la place ou de réduire le temps de montage. D’autres options peuvent mettre en valeur le design d’un escalier.

    • Les escaliers compacts permettent de gagner de la surface au sol grâce à des marches alternées ou à une empreinte au sol plus étroite qu’un escalier ordinaire. Si ce type d’escalier peut être autorisé dans certains cas de figure, comme pour accéder à des zones de stockage, il est important de vérifier la réglementation locale avant de choisir un escalier compact.
    • Les escaliers lumineux peuvent être utilisés pour mettre en valeur le design ou pour rendre les marches plus visibles dans les zones faiblement éclairées.
    • Les escaliers en kit sont constitués de modules standard. Ils sont donc faciles à installer et souvent moins chers que les escaliers sur mesure.
Guides connexes
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.