The online architecture and design exhibition

Bien choisir une cheminée

Le choix d’une cheminée dépend de plusieurs facteurs : la position, le style, le matériau de finition et le type de combustible utilisé. La cheminée peut être utilisée pour chauffer une pièce et dans certains cas, pour chauffer des aliments. Sur le marché actuel, il existe des cheminées adaptées aux intérieurs, aux styles et aux besoins de chacun. La clé est de savoir comment choisir la bonne cheminée pour un espace donné afin de profiter pleinement de la chaleur d’un bon feu.
Certaines cheminées nécessitent l’intervention d’un professionnel et un entretien régulier, mais elles en valent la peine. De nos jours, les cheminées sont déclinées en une large gamme de matériaux et de designs.

Voir nos cheminées

  • Une cheminée ? Où la placer et pourquoi ?

    Le choix de votre cheminée sera sûrement motivé par l’une des trois raisons suivantes : pour le plaisir de faire un feu de cheminée, pour animer une soirée entre amis, en complément ou en remplacement d’un simple chauffage.

    En ce qui concerne les surfaces à chauffer, il est important de prendre en compte certains paramètres, notamment l’isolation, l’altitude, la région, le vitrage et le revêtement de sol. Le calcul de la puissance par rapport à la surface à chauffer est le même que pour le poêle à bois : 1 kW de puissance pour 10 m² de surface.

    Cheminée à gaz Bespoke Fireplace Designs

    Si vous choisissez d’installer une cheminée pour le simple plaisir de faire un feu de cheminée, choisissez un foyer qui vous permet de bien voir le feu. Un modèle avec vitre par exemple, vous permet de bien voir le feu. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire que le foyer soit très volumineux.

    Si vous utilisez la cheminée comme chauffage d’appoint, il est plus judicieux (et moins onéreux) d’utiliser du bois plutôt que du combustible. Mais si vous n’avez pas de contrainte budgétaire, vous pouvez utiliser le combustible de votre choix ; d’autant plus que vous n’utiliserez probablement votre cheminée que pendant l’hiver.

    Lorsque vous choisissez de chauffer une pièce exclusivement avec une cheminée, pensez au meilleur rapport qualité-prix. Comme indiqué précédemment, le bois est le combustible le moins cher du marché. En cas de coupure d’électricité, puisqu’une cheminée au feu de bois ne requiert pas d’électricité, le feu continuera de chauffer.

    Quelle que soit la raison pour laquelle vous avez choisi d’avoir une cheminée, elle ne remplacera jamais une unité de chauffage centrale et ne diffusera pas la chaleur dans toutes les pièces de la maison. Un feu de cheminée demande beaucoup d’attention. Il faut récupérer le bois, le stocker et réalimenter le feu en bois régulièrement.

    Cheminée à bois Focus

    En revanche, le bois sent meilleur que les autres combustibles et tout le monde s’accorde à dire qu’un dîner en tête-à-tête est plus romantique autour d’un feu de cheminée qu’autour d’une chaudière. Le mieux est de demander l’avis d’un architecte ou d’un ouvrier avant d’installer une cheminée comme unité de chauffage principal. Vous pouvez également demander à un professionnel du chauffage au bois qui est au courant des réglementations en vigueur et vous aidera à trouver le bon équilibre thermique. Les réglementations changent assez régulièrement et diffèrent d’un pays à l’autre. Les professionnels sauront vous aiguiller.

    À titre d’exemple, en 2018, à Montréal, de nouvelles règles ont interdit les cheminées à bois et les poêles qui émettent plus de 2,5 grammes de particules fines par heure. Au Royaume-Uni, la combustion de matériaux tels que le bois et le charbon en feux ouverts et dans des poêles contribue à la pollution par particules. C’est pour cette raison que des réglementations existent. De l’autre côté de l’Atlantique, certains New-Yorkais considèrent que la cheminée est polluante et inefficace. D’après eux, bien que le feu sente bon, il peut provoquer des maladies, s’infiltrer dans le système sanguin et provoquer des attaques cardiaques ou engendrer d’autres problèmes de santé. En vérité, la plupart des cheminées ne sont pas utilisées assez souvent pour constituer un réel danger pour l’environnement ou la santé.

  • Quels sont les différents types de technologie de cheminée ?

    Cheminée au bioéthanol Planika

    Si vous n’avez pas de conduit de fumée ou d’arrivée d’air frais et si vous n’avez pas la possibilité d’installer l’un de ces deux éléments chez vous (ce qui peut arriver, notamment en appartement), vous ne pourrez pas installer de cheminée classique. Vous pourrez alors opter pour une cheminée au bioéthanol ou une cheminée électrique.

    Si vous préférez le bois brut, vous pouvez choisir une cheminée à foyer ouvert, mais elle ne sera efficace qu’entre 10 et 15 %, contrairement à une cheminée à foyer fermé qui assure une performance de plus de 70 % pour une cheminée à bois, 90 % pour une cheminée à granulés ou plus de 90 % pour une cheminée à gaz. Outre les combustibles au bois, au gaz et au bioéthanol, vous pouvez également choisir l’électrique.

    Cheminée électrique Heatilator

    • Cheminée à bois : elle est plus efficace si elle est équipée d’un système de double combustion : les gaz dégagés lorsque les bûches brûlent sont rallumés pour une combustion complète, ce qui provoque plus de chaleur avec moins de bois (on obtient alors un rendement de plus de 75 %), tout en limitant les émissions polluantes. Cheminée à gaz : la cheminée à gaz est une cheminée reliée à un conduit et qui fonctionne grâce au gaz. Cette cheminée n’est pas incrustée dans le mur contrairement aux cheminées à bois. Contrairement au poêle à gaz, qui ressemble à un poêle, de nombreux fabricants déclinent la cheminée à gaz en lui donnant l’aspect d’une cheminée classique.
    • Cheminée au bioéthanol : considérée comme la solution parfaite pour réduire les factures d’électricité en hiver, cette cheminée est portable, elle chauffe rapidement, ne nécessite pas trop d’entretien, est efficace et ne requiert pas l’aide d’un professionnel pour l’installation. En outre, elle n’engendre pas de perte de chaleur, de fumée ni d’odeur.
    • Cheminée électrique : une cheminée électrique est un appareil qui permet de réchauffer l’intérieur d’une pièce tout en ajoutant une touche de design grâce aux flammes qui imitent celles des feux de bois. Son utilisation est sûre car elle n’émet pas de fumée ni de gaz toxiques. En outre, elle ne nécessite pas d’entretien particulier.
  • Quels sont les différents types de foyers ?

    Bien que la tendance actuelle soit à la cheminée avec flamme nue, placée au cœur de la maison, symbole du rassemblement à la maison, nous recherchons aussi souvent une cheminée écologique, efficace, sécurisée et facile d’utilisation. Votre utilisation de la cheminée vous aidera à déterminer le type de foyer qui vous convient.

    Cheminée à foyer fermé Rüegg Cheminée Schweiz

    Une cheminée à foyer fermé se concentre sur le chauffage. Elle chauffe presque dix fois plus qu’un foyer ouvert, tout en consommant quatre fois moins de bois. Le feu dure trois fois plus longtemps et les fumées sont enfermées et ne s’échappent pas de la pièce. Il n’y a pas non plus de poussière qui s’échappe. Dans certains pays, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pour ce type de chauffage. Cependant, malgré la bonne répartition de la chaleur, les avantages de la double combustion et l’étanchéité du matériel, l’entretien est coûteux en termes de temps et d’argent et pour remplacer une cheminée, il faut souvent détruire l’ancienne.

    Cheminée à foyer ouvert Boley

    La cheminée à foyer ouvert est souvent encastrée dans le mur de la maison. Surtout décorative, elle ne produit pas beaucoup de chaleur et n’est pas très économique ni respectueuse de l’environnement. En revanche, elle produit un beau feu et sent l’odeur du bois qui brûle pour de belles soirées d’hiver.

    La cheminée à foyer ouvert est souvent reliée à l’extérieur par un conduit maçonné par lequel s’échappe la fumée. Plus le conduit est haut, plus l’appel d’air sera important : c’est ce qui conditionne le « tirage ».

    Il s’agit plus d’un élément décoratif que d’un véritable chauffage. Le rendement d’une cheminée à foyer ouvert est très faible : il ne dépasse pas les 15 %. Comparé aux appareils modernes disponibles actuellement sur le marché qui avoisinent les 80 %, le foyer ouvert consomme beaucoup d’énergie pour un résultat décevant. En effet, pour sentir la chaleur, il faut vraiment être collé au feu.

    Une cheminée insert est insérée dans une cheminée existante. Elle peut être de forme rectangulaire, souvent plus petite que le foyer fermé, et surtout, elle n’a pas « d’avaloir » ou chambre à fumées (partie proéminente souvent sous forme de dôme qui se situe au-dessus de la chambre de combustion). La cheminée insert peut être utilisée pour un projet de rénovation ou dans une maison neuve.

    Contrairement à la cheminée à foyer fermé, l’air chaud de l’insert sort par la façade avant et est souvent propulsé par une turbine placée dans la partie inférieure de l’appareil. L’air de la pièce est alors puisé dans la partie inférieure de l’appareil puis circule autour de l’élément chauffant dans une seconde enveloppe et est canalisé dans la grille de la partie supérieure de l’appareil.

    En fonte ou en acier, l’insert est une version plus rustique de son cousin le foyer fermé car sa fonction principale est de chauffer, sans se soucier de l’esthétique. L’insert possède tout de même des fonctions intéressantes, notamment le système « vitre propre », la technologie « double combustion » (qui permet de brûler les gaz perdus et d’optimiser la combustion pour atteindre un rendement supérieur à 70 %) et également une vue latérale du feu par les côtés vitrés.

Related guides
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
No comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *