Le Salon Online de l'Architecture

Bien choisir un papier peint

Ce type de revêtement mural a refait son apparition depuis quelques années dans les magasins de décoration avec une nouvelle offre de matériaux, une pose et un entretien facilités et des designs plus originaux. Si vous redécorez une pièce et que vous décidez de poser du papier peint, sachez qu’il en existe trois styles principaux : contemporain, classique et de style.

 

Voir les papiers peints

  • Quels sont les différents types de papiers peints ?

    Il existe de nombreux types de papiers peints parmi lesquels choisir en fonction de vos goûts et de leur facilité de pose.

    Le papier peint classique est composé uniquement de papier. Son grammage (poids par m2) est un bon indicateur de qualité : plus le grammage est élevé, meilleure est la qualité. Pour l’appliquer il faut mettre de la colle sur le papier au préalable.

    Papier peint classique Papiers de Paris

    Le papier peint non tissé est un revêtement mural consistant en une couche de polyester et de cellulose avec un film vinyle. Plus épais que le papier peint classique, il s’applique facilement sur des murs irréguliers ou abîmés. Il supporte bien l’humidité et convient donc à des pièces telles que la salle de bain. Pour la pose, vous pouvez appliquer la colle directement sur le mur, ce qui vous évite d’utiliser une table à tapisser et vous fait gagner beaucoup de temps.

    Le papier peint non tissé LGD01

    Le papier peint vinyle est un papier peint qui contient une fine couche de PVC. Connu pour sa résistance, il est entièrement waterproof. Il offre également une bonne résistance à la lumière et convient à toutes les pièces de la maison. Mais attention : si vos murs sont trop irréguliers, le brillant du papier va accentuer les irrégularités. Dans ce cas, il est préférable de choisir un papier peint non tissé.

    Le papier peint vinyle expansé est la version en relief du papier peint vinyle. Les reliefs sont créés à l’aide d’une encre gonflant à la chaleur. Son épaisseur le rend idéal pour les murs très abîmés.

    Le papier peint velours floqué est un papier peint dont les motifs sont obtenus par flocage, c’est-à-dire par l’application de fibres synthétiques sur un support recouvert de colle.

    La paille japonaise, ou papier contre-collé, est un revêtement mural consistant en une couche de papier sur laquelle s’entremêlent le plus souvent de la paille, du bambou, du raphia et des fibres de maintien. Souvent réalisé à la main, ce papier peint en paille japonaise est de qualité variable. On peut constater de grandes différences de teinte d’un lot à l’autre, c’est pourquoi il est fortement recommandé d’utiliser le même lot pour une même pièce.

    Le papier peint métallisé consiste en une couche métallique soudée à un support papier. De conception métallique et contemporaine, il a un aspect brillant, uni ou à motifs qui capte bien à la lumière. Il est facile à nettoyer à l’aide d’une éponge humide, et facile à décoller. Pour le décoller, la couche métallisée doit tout d’abord être arrachée à sec et la sous-couche doit ensuite être retirée avec de l’eau tiède ou de la vapeur. L’aspect brillant du papier métallisé fera ressortir les imperfections du mur si celui-ci n’est pas lisse.

    Papier peint métallisé BIANCHI LECCO SRL

  • Quels sont les critères de sélection d'un papier peint ?

    Le papier peint prêt à poser se définit par différentes caractéristiques qui apparaissent sur l’emballage des rouleaux. Chaque papier peint possède ses propres caractéristiques et vous devez vérifier qu’elles sont adaptées à la pièce dans laquelle vous souhaiter poser votre papier peint. Il y a cinq critères principaux à prendre en compte : la lavabilité, la résistance à la lumière, le type de raccord, le collage et le décollage.

    Vous trouverez également une autre indication très importante sur l’emballage de votre papier peint : le numéro de bain de fabrication du papier. Lorsque vous achetez vos rouleaux, faites en sorte que ce numéro soit identique pour tous les rouleaux. Pour les papiers de fabrication artisanale, tels que la paille japonaise, cette recommandation est d’autant plus importante pour éviter les variations de taille, de teinte et de qualité du papier.

    Autre élément d’importance qui va affecter le rendu final du papier mais également sa facilité de pose et son vieillissement dans le temps : le type de colle. Assurez-vous d’acheter une colle spécifique adaptée à votre papier peint. Cela vous évitera des désagréments.

  • Comment nettoyer votre papier peint ?

    Il existe plusieurs méthodes, en fonction du type de papier peint posé. Avant de le nettoyer, il est nécessaire de dépoussiérer les murs.

    Pour les papiers peints lavables, utilisez une éponge humide avec de l’eau savonneuse mais faites attention à ne pas « noyer » le papier peint. Le fait qu’il soit lavable ne signifie pas forcément qu’il peut supporter de grandes quantités d’eau. Essuyez avec un chiffon sec pour éviter qu’il ne déteigne, puis faites-le sécher. Faites attention à ce que de l’eau sale ne coule pas de l’éponge. Pour cela, nettoyez de bas en haut.

    Pour le papier peint vinyle, il vous suffit d’utiliser une éponge humide ; pour la paille japonaise ou papier contre-collé, vous pouvez la/le dépoussiérer normalement. Vous pouvez passer l’aspirateur sur le papier peint avec une brosse textile pour le nettoyer.

  • Quel papier peint utiliser pour quelle pièce ?

    Dans les pièces humides, vous n’avez pas le choix : il faut opter pour du papier peint vinyle, car il résiste à l’humidité. Il vaut mieux éviter le papier peint trop fin si votre mur n’est pas parfaitement régulier. En revanche, si vous utilisez du papier peint non tissé ou expansé, tous deux très épais, cela vous permettra d’effacer les différences de niveaux et de donner une impression d’harmonie entre les murs. 

    Les types de papier peint qui masquent les imperfections des murs permettent également de modifier la perception de la lumière et de l’espace. Vous pouvez jouer avec l’exposition d’une pièce. Par exemple, une pièce orientée nord, qui peut paraître assez sombre, peut être rehaussée par des couleurs chaudes. Pour jouer sur les dimensions, optez pour du papier à rayures. Par exemple, les rayures verticales donnent l’impression que le plafond est plus haut. 

    Enfin, gardez en mémoire que les grands motifs peuvent étouffer une pièce, en particulier si la pièce est petite. 

  • Quelles sont les nouvelles tendances ?

    Le papier peint a fait son grand retour en 2018 avec des designs novateurs et des imprimés audacieux, notamment des motifs tropicaux. Selon le magazine Vogue, en 2019 les meilleurs motifs de papiers peints ont été proposés par Cole & Son, Elitis, Farrow & Ball, Hermès, Le Monde Sauvage, Nobilis, Ressource et Pierre Frey.

    Désormais il existe des papiers peints pour salle de bain qui résistent bien à l’humidité, grâce à une colle spéciale. Le papier peint amovible, le papier peint phosphorescent et le papier peint thermoactif sont également très en vogue.

Guides connexes
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *