Bien choisir un carrelage au sol

Le carrelage est un revêtement de sol pratique et résistant aussi bien pour l’intérieur que pour l’extérieur. Il peut être en céramique, en porcelaine, en terracotta, en pierre naturelle ou en pierre reconstituée, entre autres. Il existe trois catégories principales de carreaux : en pierre naturelle travaillée ; en grès et en terracotta. Le carrelage permet de recouvrir les sols, les murs, les escaliers et autres surfaces. Il se présente sous plusieurs formats et matériaux, avec différentes caractéristiques techniques.

Le carrelage est souvent utilisé dans la cuisine et la salle de bain car il est facile à nettoyer. Le carrelage au sol doit être posé sur une surface non glissante. Le carrelage d’extérieur peut supporter des températures négatives, il est donc idéal pour les climats froids. Le carrelage peu poreux permet à l’eau de pluie, à l’huile et aux liquides de s’écouler facilement. Les carrelages aux matériaux poreux doivent être traités pour qu’ils deviennent non-absorbants.

Vous choisirez votre carrelage en fonction de l’atmosphère que vous souhaitez donner à votre pièce. Par exemple, la pierre naturelle ou la terracotta rouge créent un environnement chaleureux. Il est également important de prendre en compte l’utilisation, à l’intérieur ou à l’extérieur, et le degré d’humidité. Le sol des pièces dans lesquelles il y a beaucoup de passage doit être recouvert de carrelage antiabrasif.

Voir nos carrelages au sol

  • Quelle dimension et quelle forme de carrelage choisir ?

    Choisissez votre carrelage en fonction de la taille de la pièce que vous carrelez. Les fabricants proposent de nombreuses tailles de carreaux. Les grands carreaux (60 x 60 cm / 80 x 80 cm / 120 x 60 cm) donnent une impression de grandeur à une pièce en limitant les tracés de l’enduit (très à la mode en ce moment) tandis que les petits carreaux (20 x 20 cm ou 30 x 30 cm) rendent la pièce plus chaleureuse et s’installent facilement. Les carreaux sont souvent carrés ou rectangulaires, bien que certains soient octogonaux, mais ces derniers sont plus difficiles à poser.

    Carreaux carrés Royal Mosa

    Pour la salle de bain, nous vous recommandons d’utiliser des modèles de taille moyenne à petite qui, avec la grande quantité de joints, permettent d’éviter l’aquaplaning. Les carreaux en mosaïque conviennent parfaitement aux petits espaces. Pour le salon, la salle à manger ou la cuisine, il est préférable de choisir des carreaux plus grands car ils se nettoient plus facilement ; notamment si vous avez un accès direct au jardin ou si vous avez des animaux.

    Carrelage de salle de bain AGROB BUCHTAL

    Carrelage de cuisine ITALGRES

    Carrelage de salon Cerdomus Ceramiche

  • Comment choisir la couleur de votre carrelage ?

    Les couleurs vives ou pastel attirent l’œil au départ, mais pensez au long terme. Vous n’allez pas changer votre carrelage aussi souvent qu’un lino ou un parquet flottant. Alors faites attention au style que vous choisissez. En particulier si vous envisagez de revendre votre maison ou votre appartement.

    Voici quelques conseils qui vous aideront à faire votre choix :

    • Les couleurs claires agrandissent une pièce
    • Les couleurs foncées sont plus chaleureuses
    • Les nuances de couleurs vont permettre de masquer les impuretés
    • Les couleurs neutres vous permettent de changer la déco facilement
    • Les couleurs vives sont gaies et ajoutent du caractère
  • Comment calculer la bonne surface à carreler ?

    Pour savoir de combien de carreaux vous allez avoir besoin, vous devez connaître la surface de la pièce à carreler en mètres carrés, en ajoutant une marge (15 %) pour compenser les pertes dues à la découpe de certains carreaux. 

    • Mesurez la superficie (longueur et largeur d’une pièce)
    • Multipliez ces deux mesures (le résultat obtenu vous donne les mètres carrés de la pièce)
    • Calculez la surface à carreler (multipliez les mètres carrés par 15 % ; cela vous donnera le nombre exact de mètres carrés à carreler)
  • Comment poser votre carrelage au sol ?

    Le type de pose correspond à la façon dont vous posez le carrelage sur le sol. Vous pouvez choisir de le poser droit, en diagonal (notamment si votre pièce n’est pas carrée ou rectangulaire), en damier avec différentes couleurs ou intégrer du carrelage « effet tapis » au sol pour créer un effet de style. Il existe de nombreuses options.

    Il ne faut jamais poser de carrelage sur du parquet car il risque de se fissurer avec le mouvement du bois. Il faut toujours poser le carrelage sur une surface stable (sur du béton ou sur votre ancien carrelage). Le sol doit être propre et sec avant la pose du carrelage. Voici les différentes étapes à suivre pour la pose de votre carrelage :

    • Préparez le sol (mélangez le mortier et étalez-le à partir des lignes de référence, puis raclez-le dans un seul sens, et retirez l’excédent).
    • Disposez les carreaux (placez le premier carreau au croisement des lignes de référence et placez les croisillons sur les coins du premier carreau, puis continuez de disposez les autres carreaux de cette manière). Tous les carreaux doivent au préalable être coupés à la bonne taille.
    • Pour la salle de bain, et pour la douche en particulier, il faudra découper au préalable les carreaux qui seront placés autour des évacuations d’eau.

    Petite astuce : passez votre doigt pour retirer l’excès de mortier. Ce dernier doit être malléable. Ensuite, essuyez la surface avec un chiffon humide.

  • Comment choisir les joints de votre nouveau carrelage ?

    Mortier de jointement TECHNOKOLLA

    Les joints sont importants pour la pose du carrelage. Vous pouvez choisir la couleur de vos joints, mais attention : certaines couleurs et certains matériaux peuvent être sensibles aux tâches de graisse ou aux produits d’entretien. Il existe différents types de joints :

    • Le joint époxy : plus cher mais ne se tache pas facilement
    • Le joint à base de résine
    • Le joint-ciment classique avec adjuvant pour éviter les taches

    Si vous carrelez une très large surface, il vous faudra poser un joint de dilatation pour éviter que les carreaux ne bougent.

    Si vous avez choisi un carrelage en céramique et que vous souhaitez poser le moins de joints possible, pensez aux carreaux rectifiés dont les angles coupés uniformément s’imbriquent parfaitement.

  • Comment entretenir votre carrelage ?

    Le secret pour entretenir facilement un carrelage est de le nettoyer soigneusement après l’avoir posé. Le mortier créé souvent une fine pellicule appelée voile de ciment, qu’il faut retirer lors de la pose. Sinon, cette fine pellicule va tacher le carrelage et donner un mauvais aspect au sol.

    Il est impératif d’éviter les produits chimiques lorsque vous nettoyez le carrelage car ceux-ci vont très rapidement abîmer votre sol. Utilisez plutôt de l’eau chaude et du savon doux et essuyez bien le sol après avoir passé la serpillière. Vous pouvez également aspirer et dépoussiérer le carrelage.

  • Le carrelage d'extérieur en quelques mots

    Carrelage d’extérieur Ceramica Rondine

    Il faut prendre quelques précautions avant d’installer un carrelage d’extérieur. Le modèle doit être estampillé « carrelage d’extérieur » pour qu’il résiste au gel et qu’il soit antidérapant. La méthode de pose est la même, mais il est conseillé de faire particulièrement attention aux joints. Créez une inclinaison de 1-2 cm par mètre pour éviter que l’eau ne stagne et ainsi protéger votre carrelage d’extérieur.

Guides connexes
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *