Le Salon Online de l'Architecture

Bien choisir un parquet

Lors du choix de votre parquet, il vous faudra garder quelques éléments en mémoire. Vous devrez d’abord choisir entre parquet massif ou parquet contrecollé, puis choisir un type de finition. Dans ce guide, nous vous offrons quelques conseils supplémentaires en fonction de la pièce de la maison dans laquelle vous souhaitez poser le parquet. Nous vous aiguillons également sur l’entretien du parquet et les dernières tendances.
Le parquet est le revêtement de sol par excellence : noble, chaleureux, intemporel. Il reste tendance, aussi bien dans les maisons anciennes que modernes.
Dans ce guide, nous faisons la distinction entre le parquet massif et le parquet contrecollé.

Voir nos parquets

  • Quels sont les différents types de parquets ?

    Sol en parquet massif Castro Wood Floors

    Sur ArchiExpo, le parquet se divise en deux types : massif et contrecollé. Bien que le parquet massif soit le plus ancien et le plus classique, il reste tout de même plus onéreux que le parquet contrecollé. Voici quelques conseils pour faire votre choix.

    • Le parquet massif : les lames de ce parquet sont intégralement en bois massif et s’imbriquent les unes dans les autres grâce à un système de rainures et languettes. Ce type de parquet peut être collé ou cloué mais jamais flottant. Le parquet massif est disponible dans de nombreux types de bois : chêne, frêne, bouleau, hêtre, noyer, érable, teck, wengé, etc. L’épaisseur du bois varie entre 12 et 23 mm. Bien qu’ils soient considérés comme plus chers, ils sont également plus durables. Il suffit de les poncer et d’appliquer une nouvelle couche de finition et ils sont comme neufs. Certains parquets en bois massif durent plus de 100 ans.
    • Le parquet contrecollé : le parquet contrecollé est composé de trois couches d’une épaisseur totale de 10 à 15 mm. Les trois couches sont assemblées par le fabricant pour n’en former qu’une, prête à être posée. La première couche est constituée de fibres de bois de haute qualité. La lame du centre, généralement en fibres de bois ou en bois latté, est destinée à stabiliser la lame et est économique. Le parement, la couche supérieure, également appelée couche d’usure du parquet, doit avoir une épaisseur d’au moins 2,5 mm et être en chêne ou en bois massif (pas une imitation). Plus le parement est élevé, plus il sera durable, car à chaque ponçage, ce type de parquet va perdre 1 mm de matière.

    Parquet contrecollé Castro Wood Floors

    L’aspect du parquet contrecollé est similaire à celui du parquet massif dans la mesure où on ne voit que la couche supérieure : le bois noble. Les parquets massif et contrecollé peuvent tous deux être rénovés. En revanche, le parquet contrecollé ne peut être rénové qu’une seule fois si le parement est d’une épaisseur de 2,5 mm. Le parquet contrecollé a été développé dans les années 80 et a démocratisé l’utilisation du parquet qui n’est désormais plus réservé à une petite catégorie de personnes.

    Il ne faut pas confondre le parquet contrecollé avec le parquet stratifié, dont la couche supérieure a été vernie ou conçue avec du bois d’imitation. Sur ArchiExpo, il existe d’autres types de revêtements de sol qui imitent le parquet et que nous avons volontairement séparés en une autre catégorie appelée « sol stratifié ».

  • Quelle finition choisir pour votre parquet ?

    Parquet avec finition cirée LEMMA PAVIMENTI ARTIGIANALI

    Le parquet massif ou contrecollé est disponible avec de nombreuses finitions : traditionnelle, vernie, etc. Les planches de bois dur sont déclinées en deux modèles : brut ou préverni. Les planches (ou lames) brutes sont installées par un professionnel dans la pièce de votre choix. La finition est réalisée une fois que le parquet est posé. Les planches prévernies ont déjà été teintées ou recouvertes d’une dernière couche de vernis, ce qui vous donne un bon aperçu du rendu final. Si vous optez pour l’option planches brutes, il vous faudra faire appel à un parqueteur. Les finitions sur place permettront la personnalisation des planches pour un meilleur contrôle des taches et de l’éclat. En général, le parqueteur ponce le parquet non verni une fois qu’il est posé. Il pose ensuite le vernis sur toutes les planches en une fois, pour plus d’homogénéité.

    • Finition cirée : la finition cirée correspond généralement à du parquet massif brut. Une fois le bois poncé, il faut le cirer, ce qui donnera une jolie patine au parquet au fil des années. Ce type de finition nécessite beaucoup d’entretien et la cire ne protège pas complètement des taches ni de l’eau. Cette finition reste tout de même la finition favorite des puristes.
    • Finition huilée : la finition huilée consiste à traiter les lames de parquet en usine en y appliquant au moins deux couches d’huile. Ce type de finition est recommandé pour les pièces humides et très fréquentées.
    • Finition vernie : la finition vernie consiste à appliquer plusieurs couches de vernis ou vitrificateur, afin de former une fine pellicule empêchant l’humidité et les taches de pénétrer dans le parquet. Cette finition facilite grandement l’entretien. Au niveau esthétique, le vernis peut être légèrement coloré, mat, brillant ou satiné. Cette finition est économique et très résistante. Elle apporte une touche moderne et contemporaine à votre parquet.
    • Finition blanchie : le parquet est blanchi lorsque le fabricant décolore le bois pour éclaircir sa couleur et lui donner une teinte blanche. Le blanchiment permet d’accentuer et de mettre en valeur le veinage des lames. Le parquet blanchi illumine les intérieurs contemporains.

    Parquet avec finition vernie CORA’DOMENICO & FIGLI

    • Finition teintée : la finition teintée donne une teinte différente au parquet. Par exemple, vous pouvez le teinter en gris ou noir. Ce processus est particulièrement utilisé pour les rénovations.
    • Finition brossée : pour cette technique, l’artisan brosse le parquet et applique ensuite une ceruse dans le veinage qui est fixée par deux couches de vernis, ce qui permet de mettre en valeur le grain du bois. Cette finition est plébiscitée pour son aspect décoratif.
    • Lames chanfreinées : les lames chanfreinées sont une finition particulièrement fréquente pour les sols stratifés, qui lui confèrent un aspect plus naturel. Les lames sont biseautées sur tous les côtés. Le haut de leur tranche possède un angle oblique. Il s’agit d’une finition très prisée, uniquement réalisable en usine.
    • Ponts de bateau : enfin, la finition pont de bateau est l’une des plus à la mode actuellement pour les salles de bain et les cuisines. L’artisan ajoute un mastic entre les lames, ce qui confère au parquet un aspect « pont de bateau » authentique.
  • Quel parquet pour quelle pièce ?

    Le parquet convient à toutes les pièces, cependant il est préférable de suivre certaines recommandations. Les pièces très fréquentées, comme le salon ou la cuisine, nécessitent un bois plus résistant ou un entretien plus régulier.

    La cuisine est un espace délicat très fréquenté dans lequel on déplace des tabourets, où des ustensiles lourds peuvent tomber et qui peut subir des projections grasses. C’est pourquoi il est nécessaire de le nettoyer fréquemment. Rien ne vous empêche de choisir un parquet massif ou contrecollé mais il est important de bien l’entretenir. Si vous le tachez et que vous ne réagissez pas immédiatement, un parquet massif peut rester taché, ce qui vous obligerait à le réparer ou à le changer.

    La salle de bain est une pièce humide à faible passage dans laquelle seuls des petits objets sont placés. Le sol de la salle de bain nécessite un nettoyage fréquent avec des produits ménagers. Si vous souhaitez poser un parquet en bois dans votre salle de bain, optez pour des essences exotiques en pose collée.

  • Comment bien entretenir un parquet ?

    Pour les parquets massifs et contrecollés, l’entretien est le même. Vous pouvez passer l’aspirateur ou la serpillière en microfibre en évitant de mettre trop d’eau. Le bois n’aime pas trop l’eau. Ne mouillez pas trop votre serpillière, essorez-la au maximum pour ne pas endommager votre sol. Le parquet en bois massif peut être huilé ou ciré. Il faut utiliser un savon spécial pour les parquets huilés, mais le savon noir convient parfaitement à tous les types de parquets.

  • Quelles sont les tendances déco pour les parquets ?

    On constate un retour à l’authentique : les parquets qui ont des singularités (noeuds ou aspérités) qui étaient auparavant considérées comme des défauts, sont revenus à la mode. Les parquets blanchis, gris ou très foncés sont tendances. Les consommateurs optent de plus en plus pour des planches larges et longues. Les parquets huilés, de plus en plus populaires, offrent davantage d’options de couleurs. Toutefois, les parquets à motifs restent également à la mode.

Guides connexes
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *